Télétravail : valoriser les pratiques professionnelles des entreprises par un label

Par Géraldine Ipavec

Le label WIWO arrive au bon moment, dans cette époque où le télétravail s’impose à nous. Il est vrai que la crise sanitaire a donné un véritable coup d’accélérateur à la pratique du télétravail dans les entreprises. Pour autant, le chemin vers la reconnaissance est encore long. Et si la labellisation constituait le premier pas pour valoriser ses bonnes pratiques ?

labellisation teletravail

Saisir l’opportunité de progrès qu’offre le télétravail

Avec la crise sanitaire, certaines entreprises se sont vues contraintes de mettre en œuvre le télétravail sans aucune préparation. Pour d’autres, qui avaient déjà adopté ce mode de travail, ce fut l’occasion de le repenser.

Force est de constater que ce changement dans l’organisation du travail a parfois été difficile à mettre en place, faisant apparaître :

  • des lacunes de management et de leadership
  • des modalités d’organisation aux contours flous
  • l’absence de certaines compétences

Si le télétravail constitue une réelle opportunité de progrès, une des questions essentielles à se poser est dans quelle mesure cette nouvelle modalité de travail permet dans son déploiement de concilier performance globale et durable, d’impliquer les parties prenantes et de contribuer à la qualité de vie au travail.

Quand labellisation rime avec amélioration et valorisation 

En s’inscrivant dans une démarche de labellisation WIWO, les entreprises vont démontrer comment elles ont su prendre en compte toutes ces dimensions :

  • au travers de leurs innovations managériales et organisationnelles
  • en  intégrant les enjeux de la qualité de la vie au travail
  • en impliquant les parties prenantes

pour une performance équivalente et potentiellement accrue.

Au-delà de cet aspect, la labellisation conduira les entreprises à impulser une dynamique d’amélioration continue de leurs pratiques prenant en compte un contexte qui évolue perpétuellement, la perception des télétravailleurs et non télétravailleurs, et plus largement des parties prenantes.

De plus, la labellisation est un véritable outil de surveillance du niveau d’intégration du télétravail dans l’ADN de l’entreprise, de maturité et de positionnement par rapport à des pratiques d’excellence et la recherche de performance. Les niveaux Premium, Master, Expert offrent l’opportunité de se situer par rapport à des niveaux de maturité différents et d’impulser des axes de progrès pour évoluer.

Enfin, elle constitue une reconnaissance et une valorisation sans équivoque de ce qui a été mis en place, projet qui par ailleurs est fédérateur pour les équipes.

Notre experte

Géraldine Ipavec

Co-auteur du référentiel de labellisation WIWO (Work In Work Out), responsable d’audit télétravail
Consultante, formatrice, coach certifiée
Accompagnement des transformations à fort impact managérial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sur le même sujet...

ManagementTélétravail

Réinventer ses pratiques managériales, une nécessité depuis la COVID 19 ? Quelles pratiques pour demain ?  

En bousculant nos manières de travailler, le...
Lire la suite
TélétravailLabellisation

Interview de Baptiste Lenfant dans Enjeux et Priorités sur Bsmart

Retrouvez l’interview de Baptiste Lenfant, Directeur Général...
Lire la suite
Télétravail

Télétravail systématique : le défi des entreprises face à la recommandation du gouvernement

Lire la suite