Auditeur télétravail : un nouveau métier en devenir créé par Incitu

Patricia DELES, auditrice certifiée ICA (Afnor Auditor), a rejoint le nouveau réseau des auditeurs « Télétravail », créé en 2020 par Incitu, marque de certification des nouvelles formes et organisation du travail. Outre sa casquette d’auditrice, Patricia a contribué auprès des équipes Incitu à rédiger le process de labellisation du nouveau label WIWO (Work In Work Out) porté par Incitu. Un label qui met en lumière les entreprises ayant déployé le télétravail en mixant performance de l’entreprise et qualité de travail de ses collaborateurs. Patricia nous parle de ce nouveau métier d’auditeur Télétravail mis en lumière par ce label inédit en France. Un métier émergent qui a le vent en poupe….

Ondes Incitu Interview

INTERVIEW

Vous disposez d’une riche expérience en tant qu’auditrice, pouvez-vous nous parler de votre métier ?

Je suis consultante, formatrice, auditrice et coach, à la tête d’une société que j’ai créée il y a maintenant trois ans. J’accompagne les entreprises sur le champ des évolutions organisationnelles, du management et des transformations, c’est mon cœur de métier depuis 25 ans. Je l’ai d’abord exercé dans différents organismes avant de créer ma propre structure pour proposer aux entreprises mon expérience et mon savoir-faire en m’appuyant sur toutes les situations auxquelles j’ai été confrontée et qui enrichissent mes retours d’expérience. J’ai eu en effet des responsabilités de manager et de dirigeante durant quinze ans, avec tous les leviers d’action possibles que cela suppose au sein d’un organisme de formation leader sur son marché.

Comment êtes-vous devenue auditrice ?

Pour être auditrice, j’ai suivi une formation et j’ai ensuite passé une certification. J’ai toujours réalisé des fonctions d’audit parallèlement à mon métier. L’activité est règlementée, formatée et installée dans un process hyper structuré. A l’origine, j’ai une formation initiale d’ingénieur dans les écoles de l’armement qui m’amène à observer les organisations sous un aspect système. C’est important car une organisation est un système qui doit fonctionner en cohérence et en audit, nous avons cette approche système. Même si dans la pratique nous ciblons certains thèmes (RH, juridique, management…), nous nous efforçons aussi de considérer l’organisation dans sa globalité.

Comment avez-vous découvert Incitu ?

En tant que consultante, j’évolue au sein d’un vaste réseau. Ainsi, j’ai été amenée à travailler avec « une experte auditrice » qui a co-construit le référentiel télétravail. Comme c’est une personne de confiance, j’ai tout de suite accepté d’étudier ce projet avec la plus grande attention Aussi, lorsque j’ai été présentée à la Responsable Incitu et au Chef de projet du Label WIWO (Work In Work Out), j’ai été convaincue j’ai été convaincue par leur approche : orientée vers les hommes et les innovations managériales nécessaires pour accompagner tous ces changements qui traversent actuellement la sphère du travail. Je suis intervenue à partir de la phase de beta test, étape clé de la mise en œuvre du processus de labellisation. Nous l’avons testé auprès de structures qui étaient favorables à expérimenter le dispositif.

Vous avez été sensible aux valeurs d’Incitu, aviez-vous d’autres motivations pour rejoindre le groupe ?

C’est vrai que quand j’ai fait la rencontre de l’équipe, j’ai été sensible aux qualités d’écoute et de partage de ces membres qui prônent le travail collaboratif et dont le champ d’action m’a intéressée : accompagner les transitions écologiques et sociétales, s’interroger sur comment réduire notre empreinte carbone et sur la manière de participer à la qualité de vie des personnes au travail car n’oublions pas que les hommes sont la force des entreprises.
A côté de cela, Incitu fait partie de l’association Certification & Compétences et peut se nourrir de plus de 25 ans d’innovation sociale par la reconnaissance des compétences grâce à la certification et la labellisation.
C’est une structure qui sait s’entourer des meilleurs experts pour conduire sa démarche de valorisation des activités exercées à domicile. Elle rassemble des personnes accessibles et ouvertes dans une équipe qui allie professionnalisme et exigence. Je dirais que c’est tout ça qui a fait écho.

Pouvez-vous nous décrire le parcours auditeur télétravail chez Incitu ?

En qualité d’auditrice certifiée, je disposais des pré-requis pour intégrer le réseau des auditeurs Incitu. Nous sommes recrutés sur la base de cette certification, de notre formation et de notre expérience de l’audit, ainsi que du résultat au test de recrutement mené par Incitu. La certification d’auditeur repose sur un parcours professionnel complété par une formation obligatoire de 5 jours et une certification initiale renouvelée périodiquement sur la base des retours des clients audités et des experts des commissions qui évaluent nos rapports d’audit. Il faut savoir aussi que le métier implique une formation et tout un process d’évaluation en continu, enrichis par la participation à des forums, des retours et des partages d’expérience.
Les auditeurs recrutés par Incitu sont ensuite formés au référentiel de labellisation télétravail et au processus de labellisation WIWO Work In Work Out. Le parcours consiste en une formation initiale et une sensibilisation aux 9 engagements du référentiel du label WIWO (Work In Work Out). Pour ma part, je suis arrivée alors que le projet de construction du référentiel était en cours. J’ai réalisé un premier audit chez Orange et Hewlett Packard Enterprise France en binôme avec un tuteur. Ensemble, nous avons défini des plans d’audit avec les interviews à mener, puis nous avons intégré les retours d’expérience et partagé nos résultats avant d’en faire la présentation à Incitu qui s’est montré très à l’écoute de nos retours.

Pourriez-vous définir les missions de l’auditeur télétravail et comment se déroule un audit Incitu ?

Avant tout, il s’agit d’évaluer des pratiques de télétravail déployées par les entreprises (non des personnes) en adoptant une posture d’écoute et de neutralité. La formation d’auditeur télétravail comprend d’ailleurs la sensibilisation à un code de conduite en matière de confidentialité, d’impartialité, d’écoute et de non-jugement. En tant qu’auditrice du label WIWO, cela implique une obligation d’être les garants du process et de reconnaitre Incitu comme tiers de confiance.
J’ai mené mon premier audit d’abord en présentiel puis en distanciel, suite au premier confinement. En plus d’être cohérente avec la démarche du groupe, cette modalité a montré tout son intérêt. Chez Incitu, le processus d’audit est très encadré. Il débute par l’examen d’un dossier de recevabilité comprenant les documents touchant à l’organisation de la structure. Cette vérification d’éligibilité est une condition préalable au début de l’audit. Elle permet de s’assurer que le dispositif télétravail a un niveau suffisant pour être audité en vue d’une labellisation et de préparer le plan d’audit. Celui-ci prévoit des interviews pouvant être 100% distanciel avec divers membres de la structure : RH, télétravailleurs, DSI, managers, équipes et direction, dont il s’agit de mesurer l’engagement sachant que c’est cette dernière qui impulse la démarche. Les entretiens sont menés sur les 9 engagements du référentiel et évaluent la mise en place des mesures par l’examen des preuves apportées par l’entreprise sur la base des documents remis. Une fois recueillis et consolidés, ils permettent de présenter les conclusions de l’audit et d’établir une photo par engagement qui indique la conformité ou non, ainsi que les points d’écart majeurs et mineurs.

Pourquoi faire appel à un tiers pour auditer le télétravail, quelle est la spécificité de ce type d’audit ?

C’est une garantie d’indépendance et de légitimité. Incitu agit comme un tiers de confiance qui déploie tous les process qui s’impose lors d’un audit. Cette position exempte de lien avec la structure auditée assure de ne pas être à la fois juge et parti.
J’éprouve une passion pour les audits en général mais l’audit télétravail est spécifique du fait qu’il s’intéresse d’abord aux hommes, à leur qualité de vie au travail, à la responsabilité sociétale des entreprises et à la performance économique. Nous examinons les pratiques, les outils, les équipements, en un mot l’ensemble des efforts réalisés par l’entreprise pour innover et améliorer le quotidien de ses collaborateurs. Le télétravail est une nouvelle spécialité et son audit concerne des engagements précis qui se manifestent par ce type d’efforts.

C’est en cela qu’il y a un intérêt à créer un métier d’auditeur télétravail ?

Oui, tout à fait. L’accélération du télétravail avec la pandémie a confirmé son statut de dispositif d’avenir. Pour l’auditeur, au-delà du fait d’ajouter une corde à son arc, le télétravail constitue une organisation à part entière qui contribue largement au management de l’entreprise. Dans ces circonstances, il fait partie des points clés à auditer au même titre que la qualité ou la sécurité. Enfin, en accordant une priorité aux enjeux grandissants de RSE et de qualité de vie au travail en lien avec la performance de l’entreprise, l’audit télétravail apporte une réponse à un véritable besoin. Ce n’est pas du “RSE washing”, il ne s’agit pas de colorer l’entreprise de RSE !

Vous exercez aujourd’hui comme freelance, comment voyez-vous les perspectives futures de votre métier ?

Je souligne que le statut salarié est possible. Le métier d’auditeur suppose une exigence globale et il importe de ne pas faire que de l’audit en continuant à former, à accompagner, à conseiller et à être en veille sur les évolutions. La transformation des organisations est tangible : immobilier, aménagements des bureaux, mobilités. Le télétravail, tel que le reconnaît le label WIWO, le prend en compte et c’est aussi ce qui fait la pertinence de sa démarche. Une démarche qui ne perd pas de vue la performance économique et qui sait que celle-ci s’appuie sur les hommes qui doivent être écoutés, accompagnés et soutenus. Ainsi, la qualité de vie au travail ne doit pas être déconnectée de la performance. La combinaison de ces deux critères est un des enjeux d’avenir du métier d’auditeur.

Tout comme Patricia, vous pouvez exercer un métier d’avenir et rejoindre le réseau d’auditeurs télétravail d’Incitu. En suivant la formation métier certifiante auditeur télétravail d’Incitu, (bientôt accessible via le compte CPF) vous élargirez votre champ d’action, développerez de nouvelles compétences qui vous permettront de mener vos 1ères missions à nos côtés. En effet, Incitu emploie et missionne ses auditeurs Télétravail nouvellement formés. Emploi à la clé !

Vous êtes auditeur et souhaitez en savoir plus ?
Rendez-vous sur notre page recrutement en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sur le même sujet...

EvénementTélétravailLabellisation

Echanges sur le télétravail entre Incitu et HPE France

Le renouvellement du label WIWO par HPE...
Lire la suite
Organisation du travailTélétravail

AXA France décroche le niveau expert du Label WIWO, Work in Work Out

Lire la suite
EvénementTélétravailÀ la une

Webinar : Incitu invite la MAIF à partager son expérience du télétravail généralisé

Incitu et la MAIF vous donnent rendez-vous...
Lire la suite