Sobriété numérique : comment l’appliquer en entreprise ?

19 décembre 2023

Décryptage

Atteindre la sobriété numérique est l’un des défis majeurs des entreprises. Découvrez les bonnes pratiques à mettre en place sans plus tarder.

décryptage sobriété numérique article

Sobriété numérique : quelles sont les nouvelles pratiques des entreprises ?

Les appareils numériques offrent des solutions innovantes et font partie de notre quotidien, mais ont un impact négatif sur l’environnement. À eux seuls, ils représentent 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre selon l’ADEME. En les utilisant mieux, il est possible de lutter contre cette pollution numérique.

 

Qu’appelle-t-on sobriété numérique ?

Définition de la sobriété numérique

La sobriété numérique, c’est le fait d’utiliser les appareils technologiques de façon raisonnée pour rendre le numérique plus durable, avec une diminution de l’empreinte carbone.

C’est une démarche écologique dont le terme a été défini en 2008 par l’association GreenIT et le Shift Project, porté par Frédéric Bordage. Il est apparu dans l’objectif de concevoir des services numériques plus responsables et de diminuer les usages du numérique au quotidien.

 

Quel rôle jouent les entreprises dans la sobriété numérique ?

Les entreprises sont des foyers géants de consommation énergétique. Pour lutter contre le réchauffement climatique, il devient essentiel de s’engager pour la sobriété numérique.

Pour vous donner une idée de l’empreinte numérique annuelle d’un salarié en 2021, elle correspondait à :

  • 4 675 litres d’eau
  • 3 460 kWh d’énergie soit l’équivalent de 80 ampoules allumées 8h/ jour pendant 220 jours
  • 459 kg de CO2
  • 18 130 MJ d’énergie primaire soit 2 écrans de 85 pouces allumés non-stop

Avec une telle consommation, il est essentiel de s’impliquer dans la réduction de la consommation énergétique du numérique. Cela passe par une optimisation des comportements des collaborateurs face aux appareils numériques quotidiens. Les entreprises ne peuvent plus faire l’impasse sur la transition écologique.

 

Les bonnes pratiques à adopter en entreprise pour une transformation numérique écologique

La mise en place d’une charte informatique est une première étape pour permettre de sensibiliser vos collaborateurs aux bons usages du numérique. Il existe diverses solutions pratiques à adopter pour réduire l’impact environnemental au niveau digital. Voici quelques exemples.

 

Prolonger la durée de vie des équipements numériques

80 % des impacts du secteur numérique sont causés par la fabrication des appareils. Quand l’on sait que certains sont remplacés alors qu’ils sont en parfait état de marche, il devient urgent de changer les habitudes de consommation.

Un des gestes écoresponsables à adopter est l’allongement de la durée de vie des appareils en les conservant le plus longtemps possible. Comment ? Voici quelques pistes à mettre en place :

  • Au lieu de les changer lorsqu’ils sont en panne, privilégiez leur réparation.
  • Favoriser le réemploi.
  • Privilégier l’achat responsable des équipements, en optant par exemple pour des appareils reconditionnés plutôt que neufs. Cela permet en plus de soutenir l’économie circulaire.
  • Choisir des appareils écolabellisés pour l’achat d’équipement neuf.

Mais aussi, en tant qu’entreprise, il est important de sensibiliser vos employés à un bon entretien des ordinateurs, tablettes et smartphones. Des gestes simples sont conseillés comme l’ajout d’une housse, le nettoyage régulier, la protection des systèmes et prêter attention aux surchauffes.

 

Diminuer les déchets électroniques

En France, les déchets liés au numérique représentent 20 millions de tonnes. Pour vous débarrasser d’un équipement hors d’usage sans polluer, des solutions existent. La plupart des composants sont recyclables, offrez-leur une seconde vie grâce à la vente en pièces détachées ou faites une donation à une association ou à une recyclerie.

 

Réduire la consommation électrique et énergétique

S’engager dans la sobriété numérique consiste à faire des efforts au niveau de votre consommation électrique et énergétique. Cela permet d’éviter le gaspillage énergétique et de réduire vos factures.

Nous vous conseillons d’attirer l’attention de vos salariés sur ces quelques pratiques :

  • Privilégier le WIFI au réseau 4G qui consomme plus d’énergie.
  • Désactiver les notifications et la géolocalisation qui consomment des données en arrière-plan.
  • Éteindre les appareils au lieu de les mettre en veille. Vous allez réduire de près d’un quart les consommations des équipements informatiques.
  • Activer le mode économie d’énergie sur les ordinateurs et les smartphones.

 

Repenser les usages de manière plus écoresponsable

Réussir votre transformation numérique écologique et limiter les émissions carbone, c’est aussi :

  • Imprimer moins et mieux : imprimer seulement si nécessaire, choisir du papier recyclé certifié écologique, imprimer sur les deux faces, en noir et blanc.
  • Trier les mails, se désabonner des newsletters non lues, limiter le nombre de destinataires, éviter les pièces jointes (ou passer par des sites de dépôt temporaire comme WeTransfer).
  • Stocker des données sur une plateforme unique.
  • Utiliser un moteur de recherche écoresponsable tel que Lilo ou Ecosia.

La sobriété numérique est un sujet que les entreprises ne peuvent plus ignorer. Des solutions simples et pratiques existent pour rendre votre entreprise plus durable. Plus vous sensibiliserez vos collaborateurs à cet enjeu, mieux vous pourrez réduire votre impact environnemental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sur le même sujet...

Décryptage

Travail : quelles sont les attentes de la génération Z ?

Arrivant sur le marché du travail, la...
Lire la suite
Décryptage

4 conseils pour réussir sa communication interne à distance

Comment engager les équipes à distance ?
Lire la suite
Décryptage

Télétravail : entre avantages et défis à relever

Depuis la crise sanitaire, le télétravail est...
Lire la suite