Travail : quelles sont les attentes de la génération Z ?

28 novembre 2023

Décryptage

Arrivant sur le marché du travail, la génération Z a des aspirations différentes des générations précédentes. Tour d’horizon de ses attentes.

attentes des jeunes dans leur travail

Génération Z : quelles sont les attentes des jeunes dans leur travail ?

 

La génération Z entre peu à peu dans le monde du travail et l’appréhende de manière différente. Il devient essentiel pour les entreprises de bien comprendre leurs aspirations pour les attirer, créer un lieu de travail idéal et les fidéliser. En quoi la génération Z se distingue des générations précédentes ?

Génération Z : qui sont-ils ?

La génération Z, aussi appelée « gen Z » ou « digital natives » représente les jeunes nés entre 1995 et 2012, pendant la révolution numérique. Ce sont les enfants de la génération X, les frères et sœurs de la génération Y.

Ils ne connaissent pas le monde sans Internet, ils ont été bercés par le numérique. Ils ont vécu l’avènement des nouvelles technologies et sont hyperconnectés.

Parmi leurs caractéristiques propres, on peut dire d’eux qu’ils sont multitâches ou « slasheurs ». Ils ont aussi un rapport différent au temps, notamment parce qu’ils sont nés à l’ère de l’instantanéité avec les réseaux sociaux. Ils recherchent la vitesse, la réactivité, mais savent chérir les moments de détente quand il le faut.

Travail et génération Z : quels sont leurs désirs professionnels ?

Une quête de sens dans leur travail pour un meilleur épanouissement

Les jeunes de la génération Z recherchent des missions répondant aux enjeux environnementaux et sociétaux actuels. Ils ne veulent pas d’un emploi qui n’a aucun sens pour eux. Selon une étude menée par Yougov et Monster, 78 % des 18-24 ans refusent un job vide de sens à leurs yeux. Ils sont attentifs à l’impact de la mission avant de choisir ou d’accepter un travail.

C’est une génération qui se lasse vite. Pour éviter l’ennui, elle apprécie de pouvoir passer d’une tâche à l’autre et d’avoir la possibilité de changer régulièrement de poste. Ce que cette génération veut avant tout, c’est être épanouie tout en apportant sa pierre à l’édifice aux niveaux sociétal et environnemental.

Une plus grande autonomie, liberté et flexibilité

La génération Z attend de l’entreprise qu’elle propose une organisation du travail flexible. Par exemple, les jeunes souhaitent des horaires de travail aménagés, avoir la liberté de choisir leur espace de travail. Le télétravail, le coworking, les tiers-lieux ou les flex offices sont, par exemple, des modes d’organisation de travail qui les séduisent.

Ils sont très attachés aux organisations qui offrent plus de liberté, comme le temps partiel ou les statuts de freelance. Par exemple, ils n’ont pas peur de quitter un CDI pour devenir leur propre patron, pour changer de structure ou de ville.

Une meilleure qualité de vie au travail

Parmi les préoccupations de la gen Z, on retrouve la qualité de vie et les conditions de travail (QVCT). Cette génération recherche une entreprise qui s’assure du bien-être de ses salariés. C’est d’ailleurs l’un des facteurs les plus importants pour eux, avant la rémunération. Le temps libre a remplacé le salaire comme argument pour attirer et fidéliser les recrues. En effet, dans le cadre d’une étude Owl label réalisée en février 2022 (source issue du livre blanc « S’adapter aux transformations du travail »), il ressort que :

  • 38 % des personnes souhaitent des horaires flexibles,
  • 32 % déclarent refuser un emploi sans cette souplesse,
  • 39 % aimeraient la semaine de 4 jours,
  • 75 % seraient prêts à accepter une baisse de salaire pour adopter cette nouvelle organisation au travail.

Ils sont sensibles aux entreprises où il fait bon travailler. Ils n’hésitent pas à se renseigner sur les entreprises et à regarder les avis des anciens salariés et des actuels. Ils examinent les notes partagées par les collaborateurs de l’entreprise sur Glassdoor ou Indeed. Pour cette raison, les entreprises doivent être capables de créer du lien, de la motivation par le biais de programmes ou d’activités. Mais aussi, elles doivent offrir des conditions de travail suffisamment satisfaisantes pour les attirer et les fidéliser.

Une organisation horizontale du travail et une communication transversale

Le management est un autre enjeu qui doit être pris en compte par les entreprises. La génération Z ne veut plus être managée de façon verticale. Elle met un point d’honneur à l’égalité entre leur manager et les collaborateurs.

Les jeunes souhaitent plus de reconnaissance à deux niveaux :

  • Une reconnaissance existentielle : ils veulent être reconnus en tant qu’individus à part entière. Ici, le manager doit être capable de développer une écoute bienveillante et inspirer la confiance.
  • Une reconnaissance intégrative : ils souhaitent contribuer aux changements de l’entreprise, ce qui implique la mise en place d’un management participatif.

Les jeunes de la génération Z aspirent à une communication plus transparente et transversale à travers un échange entre responsables et salariés.

Une création de lien social à travers l’entreprise

La génération Z possède un fort esprit d’équipe. Pour elle, l’entreprise doit être un facteur social. Les jeunes de cette génération aspirent à travailler dans une bonne ambiance et à construire des liens forts avec leurs collègues.

Malgré une hyperconnexion, ils souhaitent garder un lien physique avec leurs collègues en se rendant au bureau.

La génération Z est porteuse de nouveaux enjeux et pousse les entreprises à se transformer. Selon Elodie Gentina, spécialiste de la génération Z, dans son livre « Génération Z : des Z consommateurs aux Z collaborateurs », d’ici 2025, 50 % des postes seront occupés par la gen Z. Les entreprises doivent alors s’adapter aux nouvelles aspirations de ces jeunes digital natives pour rester attractives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sur le même sujet...

Décryptage

Sobriété numérique : comment l’appliquer en entreprise ?

Atteindre la sobriété numérique est l’un des...
Lire la suite
Décryptage

4 conseils pour réussir sa communication interne à distance

Comment engager les équipes à distance ?
Lire la suite
Décryptage

Télétravail : entre avantages et défis à relever

Depuis la crise sanitaire, le télétravail est...
Lire la suite