Le confinement a-t-il servi ou desservi le télétravail ?

14 mai 2020

Télétravail

Pour faire face à la pandémie du Covid-19, un salarié sur 4 s’est vu imposer de téletravailler à domicile. Le confinement aura-t-il eu un impact positif ou négatif sur le télétravail ?

Une chose est sûre, la crise sanitaire de 2020 aura profondément marqué les salariés tant sur le plan personnel que professionnel. Obligés de travailler depuis le domicile pour une grande majorité d’entre eux, le télétravail aura alors été une découverte pour certains, une contrainte pour d’autres.

A la sortie du confinement, le monde du travail va très certainement prendre un nouveau tournant. En effet, la mise en quarantaine forcée a poussé les Français à changer leurs habitudes au quotidien et à revoir certaines de leurs priorités.

Toutefois, peut-on penser que le télétravail va s’installer durablement dans les nouvelles organisations professionnelles depuis cette reprise d’activité ? Certains freins résisteront-ils à sa généralisation ? En fin de compte, le confinement aura-t-il servi ou desservi le télétravail ?

confinement télétravail

Télétravail et confinement, quels ressentis pour les salariés ?

Le télétravail en période de confinement aura été pour certains une découverte et pour d’autres une continuité déjà engagée depuis plusieurs années. Cependant, dans les deux cas, il aura pu être bien vécu par certains ou au contraire, subi pour d’autres.

En effet, les conditions exceptionnelles du confinement et l’ambiance à la maison influent sur le moral et le ressenti des salariés. Certains ont pu se sentir également pris au piège d’un contrôle d’activité, quand d’autres ont pu apprécier la confiance accordée par leurs managers, et l’autonomie qui leur a été accordée dans la gestion et l’organisation de leur travail.

La situation aura permis à certains collaborateurs de revoir leurs priorités et renforcer leur quête de sens au travail. Nous pouvons imaginer qu’ils soient alors en demande de continuer à télétravailler à temps partiel sur des jours fixes ou flexibles,

Le télétravail, une révélation pour les uns…

Lorsque les conditions et l’environnement sont favorables au travail à distance, les salariés sont séduits par la formule. Ils apprécient l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle qui pouvait leur manquer jusqu’à présent (flexibilité des horaires, transport, autonomie, sentiment d’appartenance, confiance des managers…).

Avec le déconfinement, les employeurs vont devoir prendre en compte les demandes de leurs collaborateurs sur l’aménagement du temps de (télé)travail, pour anticiper une nouvelle nécessité d’être confiné et de satisfaire à la motivation de leurs salariés.

Force est de constater qu’il est nécessaire de mettre en place des process adaptés au télétravail, des formations adaptés pour chaque public (collaborateurs et managers), des outils collaboratifs et performants afin d’inscrire le télétravail dans la durée. Il est également essentiel d’adhérer à un système de management dicté par la confiance.

Avec le déconfinement, les employeurs vont devoir prendre en compte les demandes de leurs collaborateurs sur l’aménagement du temps de télétravail.

… une épreuve pour les autres

Certains salariés, à l’inverse, ont eu du mal à s’habituer aux contraintes qu’impose le travail à distance. Le manque d’équipement, un management intrusif ou, au contraire, trop laxiste ont pu desservir le télétravail. Mais, à contexte exceptionnel, situation exceptionnelle. Pendant le confinement, d’autres facteurs ont impactés négativement la perception du télétravail :

  • Le cloisonnement et les angoisses psychologiques liées au contexte du Covid-19
  • La promiscuité 24/24 avec les proches, pas forcément bien acceptée
  • La gestion des enfants et l’école à la maison
  • La cessation d’activité du conjoint
  • La distanciation sociale créée par le confinement

En conclusion

En conclusion, la mise en place du télétravail en cette période de confinement a permis de lever certains a prioris.

Certains salariés, peut-être réticents au départ, ont pu trouver de bonnes vertus au télétravail et ont su s’y adapter. D’autres, ayant déjà exercé le télétravail auparavant, pourraient envisager davantage de jours de télétravail, ou une nouvelle organisation. On peut donc dire que le confinement aura davantage servi le télétravail qu’il ne l’aura desservi.

Le télétravail semble donc bien parti pour se généraliser, et devenir la clé d’une nouvelle organisation professionnelle avec l’objectif de respecter l’équilibre entre la performance attendue de l’entreprise et la qualité de vie au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sur le même sujet...

EvénementTélétravailLabellisation

Echanges sur le télétravail entre Incitu et HPE France

Le renouvellement du label WIWO par HPE...
Lire la suite
Organisation du travailTélétravail

AXA France décroche le niveau expert du Label WIWO, Work in Work Out

Lire la suite
EvénementTélétravailÀ la une

Webinar : Incitu invite la MAIF à partager son expérience du télétravail généralisé

Incitu et la MAIF vous donnent rendez-vous...
Lire la suite